Projet de rétablissement de l'autruche d'Afrique du Nord

À l'exception de quelques petites populations de savane, l'autruche d'Afrique du Nord a complètement disparu de son vaste territoire sahélo-saharien. SCFLe projet de rétablissement de l'autruche d'Afrique du Nord vise à fournir le cadre, les ressources et le soutien technique nécessaires pour rétablir à l'état sauvage cette race d'autruche très adaptée au désert du Niger.

Vue d'ensemble

L'un des premiers projets de conservation entrepris dans la région du Sahara et du Sahel, le projet de récupération des autruches d'Afrique du Nord, fait partie intégrante de l'ADN de SCF.
SCF a pour objectif de produire suffisamment d'oiseaux dans son centre de reproduction de Kellé, au Niger, pour commencer à remettre en liberté de petits nombres d'autruches en toute sécurité.

L'autruche d'Afrique du Nord (Struthio c. camelus) est l'une des quatre sous-espèces d'autruche existantes. Elle seule habite l'environnement rude du Sahara et du Sahel limitrophe. Il y a un siècle, cette race d'autruche habitait toute la périphérie du Sahara, au nord comme au sud, soit un total de 18 pays ; aujourd'hui, son aire de répartition a été réduite à six seulement. L'autruche d'Afrique du Nord est en danger critique d'extinction et, en l'absence de mesures de conservation urgentes, elle pourrait bientôt suivre son cousin, l'autruche d'Arabie, vers l'extinction.

En novembre 2008, SCF a commencé à travailler avec une organisation nigérienne locale de protection de la faune - CERNK - pour fournir un soutien technique et une meilleure ration aux autruches qu'elle détient. Au cours des deux années précédentes, ces autruches n'ont pas réussi à produire une progéniture viable. Cependant, après une période d'adaptation et de récupération, trois autruches femelles ont produit 49 œufs en 6 semaines. SCF a également aidé d'autres propriétaires locaux, notamment le Zoo national du Niger, à élever leurs autruches.

SCF, le zoo de Saint-Louis, le groupe consultatif sur les taxons de l'AZA Struthioniformes et le CERNK ont décidé de s'associer dans le cadre d'un effort novateur pour sauver l'autruche d'Afrique du Nord, une espèce menacée, et contribuer à son rétablissement au Niger.

SCF collabore activement avec le Niger dans ses efforts pour sauver l'espèce. Il existe 4 sites de reproduction en captivité pour l'espèce au Niger, parmi lesquels le site de Kellé, situé dans le sud-est du pays (près de Zinder), offrait le meilleur potentiel pour développer les infrastructures nécessaires au développement de nouvelles populations d'autruches d'Afrique du Nord. En 2011, le Niger a confié à SCF la gestion du site. Aujourd'hui, SCF fournit pleinement les ressources humaines, la nourriture, le développement des infrastructures nécessaires à son fonctionnement. En 2016, il a aidé le gouvernement du Niger à élaborer une stratégie nationale de conservation pour augmenter les chances de réussite de la réintroduction (et notamment pour encourager l'échange d'autruches et d'œufs entre les différents sites afin d'augmenter le pool génétique). Dans le cadre de cette stratégie nationale, SCF soutient également les autres sites en matière d'alimentation, de soins et de suivi des individus.

Des résultats impressionnants ont déjà été obtenus depuis que SCF s'est engagé dans le projet. Le nombre d'individus dans chaque site a augmenté de manière significative, et des partenariats bien établis avec les propriétaires privés locaux des autres sites du Niger ont permis de sécuriser les populations d'autruches dans tout le pays. Le projet est récemment entré dans une nouvelle phase avec l'identification de deux sites de lâcher au Niger, l'un dans la vallée de Tilala, près de Kellé, et l'autre dans la réserve de biosphère de Gadabeji, au centre du Niger. L'objectif final est de continuer à améliorer le taux de réussite de la reproduction des oiseaux et de commencer à relâcher des individus en petit nombre dans la nature à l'horizon 2020.

UN DÉCLIN RAPIDE

L'autruche d'Afrique du Nord (Struthio camelus camelus camelus camelus) est confrontée à un déclin rapide et continu au cours des 50 dernières années en raison de la chasse aux plumes et à la nourriture, de la collecte des œufs et de la perte d'habitat. Cependant, l'autruche dans son ensemble est toujours inscrite sur la Liste rouge de l'UICN en tant que " préoccupation mineure ". Ces sous-espèces sont regroupées sous le nom de Struthio camelus avec les autruches noires et à cou bleu beaucoup plus communes.

RÉVISION DE LA TAXONOMIE

Au-delà des objectifs de conservation, SCF et ses partenaires travaillent à la mise à jour du statut taxonomique de cette sous-espèce et proposent que l'autruche d'Afrique du Nord soit reclassée comme une espèce distincte, à l'instar de l'autruche de Somalie. Cette révision taxonomique est très importante car elle contribuerait à attirer l'attention de la communauté mondiale de la conservation et d'un public plus large sur l'extinction silencieuse de l'autruche d'Afrique du Nord.

AMÉLIORER L'ÉLEVAGE EN CAPTIVITÉ

Au cours de la dernière décennie, le projet a été confronté à une série de problèmes tels que la fertilité des œufs, la survie des poussins, la prédation par les corbeaux, etc. L'autruche n'est certainement pas un oiseau domestique et ne se reproduit pas facilement en captivité. Avec dévouement et motivation, SCF et ses partenaires ont énormément amélioré l'infrastructure, la ration, la manipulation et les soins au cours de la dernière décennie, afin de permettre la reproduction des oiseaux en captivité par incubation naturelle et artificielle.

INNOVER & EXPÉRIMENTER

SCF expérimente de nouvelles installations uniques pour augmenter le nombre d'autruches d'Afrique du Nord nées en captivité au centre d'élevage de Kellé, au Niger. L'installation récente d'une écloserie et d'une unité d'incubation fonctionnant à l'énergie solaire sur le site devrait permettre de compenser l'éloignement de Kellé en fournissant l'électricité, l'eau courante et la technologie nécessaire à l'incubation artificielle. Un système satellite a également été mis en place pour permettre la connexion à Internet et le contrôle des performances des conteneurs par des ingénieurs basés aux États-Unis.

"Ce projet est un modèle en cours d'élaboration de conservation participative à la base et un catalyseur pour la conservation d'autres espèces menacées. Elle démontre et renforce la relation fondamentale qui doit exister entre une action de conservation réussie et les populations locales qui la conduisent, la mettent en œuvre et la soutiennent."

Bill Houston - Vice-président de SCF

Sensibilisation et sensibilisation

Fondu enchaîné simple avec l'icône

SCF a contribué à sensibiliser la communauté locale, en particulier les jeunes générations, et à soutenir le développement de la stratégie nationale pour la conservation de l'autruche.

Le succès à long terme dépend de l'autonomisation et du renforcement de la capacité des communautés locales à prendre soin de leurs ressources naturelles, et ce projet vise autant à atteindre cet objectif qu'à sauver une espèce menacée ; elles sont intrinsèquement liées.

SCF a maintenant des liens profonds avec les villages autour du site de l'autruche et a visité des écoles pour fournir une éducation environnementale aux enfants en mettant l'accent sur l'autruche d'Afrique du Nord. Il anime régulièrement des ateliers avec des fonctionnaires et des acteurs locaux afin de mettre en place une stratégie de conservation de l'espèce.

DERNIERES
NOUVELLES
SUR LE
PROJET

Ressources

Pour en savoir plus sur le projet, les sources suivantes sont disponibles :

Aide à l'aide

Les espèces du désert connaissent une extinction silencieuse que SCF veut, sinon inverser, du moins stopper. Aidez-nous à sauver la faune sahélo-saharienne et participez aux plus grands efforts de conservation de tous les temps ! Passez le mot sur cette tragédie et/ou contribuez à nos initiatives en faisant un don à SCF. Chaque acte compte.

  • Tous
  • Couverture médiatique
  • News

NatureForm s'associe au Sahara Conservation Fund pour sauver les autruches d'Afrique du Nord

22 avril 2019. NatureForm s'est associé avec le Sahara Conservation Fund (SCF) - une organisation internationale à but non lucratif, dédiée à la conservation de la faune et de la flore dans le désert du Sahara - pour aider à sauver l'autruche à cou rouge d'Afrique du Nord.

North African Ostrich Recovery Project : Mise en place de nouvelles installations

En partenariat avec le Réseau de conservation de la faune (WCN), Kellé, Niger, créé par SCF il y a quelques années. SCFa pour objectif ambitieux de réintroduire l'espèce dans la nature. L'installation récente d'une écloserie et d'une unité d'incubation alimentée par l'énergie solaire permet aujourd'hui à l'organisation de se rapprocher de cet objectif. Les conteneurs ont été amenés avec succès de [...]

Autruches au nord-est d'Ennedi, Tchad !

Un grand merci à Yves Gauthier d'avoir partagé cette nouvelle avec nous. Chercheur et expert français en art rupestre, il raconte comment il a observé, avec son équipe et grâce au guide Idris Barkai, des pistes d'autruches inattendues au nord du Tchad. (Une version française se trouve à la fin de cet article avec son adresse e-mail au cas où vous voudriez discuter de l'utilisation de [...])

lectus elementum eget commodo risus elit. nec Praesent at leo