Expertise régionale

Connaissant les spécificités de la région sahélo-saharienne depuis de nombreuses années, SCF apporte son expertise aux autres acteurs clés de la conservation de la biodiversité. Le West African Giraffe Conservation Project, en collaboration avec la Giraffe Conservation Foundation et le Niger, en est un exemple frappant. Bien que la girafe ne soit pas l'une des espèces phares du SCF, la nécessité de sauver cette espèce, la détermination du gouvernement du Niger et l'impact bien connu du travail du GCF ont conduit l'organisation à s'engager pour la girafe avec ces deux entités.

Sauver la dernière girafe d'Afrique de l'Ouest

Historiquement, les girafes d'Afrique de l'Ouest (Giraffa camelopardalis peralta) étaient répandues dans toute l'Afrique de l'Ouest, en Mauritanie, au Mali et au Nigeria, mais aujourd'hui, la girafe d'Afrique de l'Ouest ne se trouve qu'au Niger. Le SCF s'est associé à la Fondation pour la conservation des girafes (GCF) pour sauver la girafe d'Afrique de l'Ouest au Niger. Ensemble, les deux organisations emploient une équipe dévouée dans le pays, dont un responsable de programme chargé de la conservation des girafes et des antilopes.

Cette population se trouve dans la partie sud-ouest du pays, dans la zone de transition de la Réserve de biosphère du Parc régional W du Niger (zone centrale de Kouré et dallol Bosso) et dans une zone plus au nord, près de Fandou et Dingazi, près d'Ouallam. Ces girafes vivent dans un environnement fortement anthropisé et sont de plus en plus soumises à des pressions anthropiques en raison de la demande croissante de ressources naturelles par les populations locales.

Cela a conduit les autorités nigériennes à élaborer une stratégie de conservation des girafes à travers plusieurs réunions, dont celles d'octobre 2015, qui ont approuvé le transfert d'un groupe de girafes de la région de Kouré vers la Réserve de faune de Gadabedji. SCF a mis en place le système de suivi écologique de la Réserve de faune de Gadabedji d'abord avec le projet PSWS Pan Sahara Wildlife Survey, avec une première mission en mars 2010, puis une deuxième phase dans le cadre du projet Niger Wildlife Corridor avec une mission en septembre 2014. Depuis lors, SCF a soutenu les autorités nigériennes et en particulier l'unité de gestion de la réserve de Gadabedji dans ses activités de suivi écologique.

En juillet 2017, le Sahara Conservation Fund s'est associé à la Giraffe Conservation Foundation pour travailler au Niger sur un projet de conservation de la girafe. 

L'objectif principal du projet est d'assurer l'avenir des dernières populations de girafes d'Afrique de l'Ouest et d'assurer leur survie à long terme.

Le projet comprend le transfert d'une partie de la girafe des 600 girafes vivant dans la région de Kouré, à quelque 80 km au sud-est de Niamey, vers la réserve animalière de Gadabeji, au centre du Niger.

La collaboration entre le SCF et le GCF a un impact significatif sur la conservation des girafes au Niger, avec des réalisations comme :

  • La réintroduction de huit girafes d'Afrique de l'Ouest dans la Réserve de biosphère de Gadabedji.
  • Le suivi des girafes transloquées avec l'appui de deux agents communautaires recrutés et de l'Unité de gestion des aires protégées ;
  • L'organisation d'un inventaire complémentaire en saison chaude pour documenter la mobilité des girafes ;
  • Equiper des girafes d'unités de repérage par satellite GPS pour suivre leurs mouvements ;
  • Formation de guides de l'AVEN (Association pour la Valorisation de l'Ecotourisme au Niger) au suivi des girafes ;
  • Sensibilisation des populations locales ;
  • Mise à jour de la stratégie de conservation de la girafe par des ateliers annuels.

Opération Girafe du Sahel

En novembre 2018, le SCF et le GCF ont effectué le tout premier transfert de girafes d'Afrique de l'Ouest vers une autre partie du Niger. Dans le cadre de ce que l'organisation a appelé l'"Opération Girafe du Sahel", les huit girafes ont été déplacées à 800 km de leur site initial. Les deux organisations et leur équipe ont travaillé dur pour assurer les meilleures conditions de déplacement possibles pour les animaux, afin de limiter le stress du voyage. L'opération Sahel Giraffe a été coordonnée par le GCF avec l'appui du SCF pour aider le ministère nigérien de l'Environnement et le projet du corridor faunique du Niger/PNUD à entreprendre le transfert.

La réserve de Gadabedji

Une zone protégée récompensée

La Réserve de Gadabedji a bénéficié d'un appui technique et financier important de la part du projet de corridor faunique du Niger, à l'origine de la désignation de la zone comme réserve de biosphère, label UNESCO. La bonne gouvernance, grâce à la forte implication des populations locales et en particulier des autorités traditionnelles et administratives de la région, ainsi que l'amélioration des conditions de gestion, ont été la principale raison d'attribution du label MAB de l'UNESCO.

LES DERNIÈRES
NOUVELLES
SUR LA
PROJET

Ressources supplémentaires

Pour en savoir plus sur le projet, les sources suivantes sont disponibles :

Page du projet FCMG

Comment aider

Les espèces désertiques connaissent une extinction silencieuse que le SCF veut, sinon inverser, du moins arrêter. Aidez-nous à sauver la faune sahélo-saharienne et participez aux plus grands efforts de conservation de tous les temps ! Faites passer le mot sur cette tragédie et/ou contribuez à nos initiatives en faisant un don à la SCF. Chaque acte compte.

  • Tous
  • Couverture médiatique
  • Communiqués de presse
  • Histoires

Nouvelles des 8 girafes d'Afrique de l'Ouest récemment transférées au Niger

8 girafes d'Afrique de l'Ouest (3 mâles et 5 femelles) (Giraffa camelopardalis peralta) ont récemment circulé de leur région de Kouré, à 60 km au sud-est de Niamey, vers la Réserve de biosphère de Gadabedji, à plus de 800 km de là. Dans le cadre de la stratégie nationale de conservation des girafes d'Afrique de l'Ouest du Niger, l'objectif de cette opération est de fournir à la population (...)

La girafe d'Afrique de l'Ouest retourne dans la réserve de biosphère de Gadabedji après 50 ans d'absence

Huit girafes d'Afrique de l'Ouest ont parcouru plus de 800 kilomètres en 48 heures pour être réintroduites en toute sécurité dans la Réserve de biosphère de Gadabedji au Niger, après une absence de près de 50 ans. La Giraffe Conservation Foundation et le Sahara Conservation Fund annoncent la réintroduction en toute sécurité de huit girafes d'Afrique de l'Ouest très menacées dans la Réserve de biosphère de Gadabedji (récemment classée Réserve de biosphère par le[...].

La girafe d'Afrique de l'Ouest revient à Gadabedji après 50 ans d'absence

5 décembre 2018. La Giraffe Conservation Foundation et le Sahara Conservation Fund annoncent la réintroduction en toute sécurité de huit girafes d'Afrique de l'Ouest très menacées dans la Réserve de biosphère de Gadabedji (récemment inscrite par l'UNESCO comme Réserve de biosphère). En deux voyages de 48 heures chacun, deux groupes de quatre girafes ont été transportés par camion sur plus de 800 kilomètres jusqu'à leur nouveau lieu de vie.

portrait
https://saharaconservation.org/wp-content/themes/larch2/
https://saharaconservation.org/
#563023
style5
défiler
Posts en chargement.....
/home/saharaco/public_html/
#
à bord de
aucun
chargement
#
Trier la galerie
à bord de
certes
certes
à bord de
à bord de
éteint
Entrez votre email ici
à bord de
éteint